DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réveil embué pour l'Union européenne au lendemain du non irlandais

Vous lisez:

Réveil embué pour l'Union européenne au lendemain du non irlandais

Taille du texte Aa Aa

L’Europe s’est réveillée groggy au lendemain du ‘non’ irlandais au traité européen de Lisbonne.
La machine communautaire se retrouve une nouvelle fois paralysée au niveau institutionnel et ce sera aux chefs d’Etats et de gouvernements des 27 qui se réunissent en fin de semaine de trancher le noeud Gordien.
La presse européenne est très partagée sur l’issue du référendum. Le ‘non’ s’impose avec 53,4% des suffrages et les électeurs se sont mobilisés en masse avec plus de 53% de participation.
Les médias irlandais eux n’hésitent pas à rejeter la faute sur le Taoiseach, le Premier ministre, Brian Cowen qui après seulement un mois de pouvoir, a complètement manqué son premier grand test politique.
“En tant que chef du gouvernement, je tiens à rassurer mes partenaires européens. L’Irlande n’a aucunement le souhait d’interrompre la progression d’une Union qui est la plus grande force de paix et de prospérité que l’Europe a jamais connue dans son histoire.”
Pour de nombreux analystes, la victoire du non en Irlande révèle un fossé entre les peuples et l’Europe. Les anti-traité peuvent se réjouir, avec ce ‘non’ franc, leur message est passé. L’Europe doit maintenant trouver les moyens d’aller de l’avant tout en respectant le choix des Irlandais.