DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tchad : les rebelles annoncent une offensive sur la capitale

Vous lisez:

Tchad : les rebelles annoncent une offensive sur la capitale

Taille du texte Aa Aa

La confusion règne au Tchad, malgré la présence de la force européenne Eufor. La rebellion affirme se diriger vers la capitale N’Djamena, quatre mois après avoir failli renverser le président Idriss Deby. Lequel avait alors dû son salut au soutien de la France. “Nous voulons prendre la capitale avant la fin du week-end”, a même déclaré un chef des rebelles. Tandis qu’un autre prédisait pour ce dimanche un “gros choc” avec les troupes gouvernementales à Goz Beida, non loin de la frontière avec le Soudan. Le Soudan, accusé par le président Deby d’armer la rebellion.

En déplacement dans un autre foyer de crise en Afrique, la Côte d’Ivoire, le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a indiqué que la France n’avait pas l’intention de soutenir le président Idriss Deby. Tout en condamnant toute action armée des rebelles contre les institutions du Tchad. Affichant ainsi une parfaite position de neutralité.