DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Génocide de Srebrenica : les Pays-Bas sur le banc des accusés

Vous lisez:

Génocide de Srebrenica : les Pays-Bas sur le banc des accusés

Taille du texte Aa Aa

L’Etat néerlandais sur le banc des accusés dans un procès au civil pour le massace de Srebrenica.
Devant le tribunal de La Haye, deux survivants demandent que les Pays-Bas soient reconnus responsables de la mort de leurs proches, tués par les forces serbes de Bosnie. En juillet 1995, ils font partie des civils venus se réfugier sur une base militaire néerlandaise, près de Srebrenica. Sous mandat de l’ONU, les casques bleus sont censés les protéger. Mais lorsque les Serbes s’emparent de l’enclave, les Néerlandais décident de renvoyer de la base ces réfugiés. Dans les jours qui suivront plus de 8 000 Bosniaques seront exécutés. Le général serbe Ratko Mladic toujours en fuite est notamment inculpé devant le TPI pour ce massacre, qualifié de génocide par la justice internationale.
Dans une procédure séparée, le tribunal de La Haye examinera mercredi une plainte contre l’Etat néerlandais et contre l’ONU par l’association des mères de Srebrenica représentant quelques 6 000 survivants.