DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Ukraine pressée d'adhèrer à l'Alliance atlantique

Vous lisez:

L'Ukraine pressée d'adhèrer à l'Alliance atlantique

Taille du texte Aa Aa

Le secrétaire général de l’OTAN Jaap de Hoop Scheffer est à Kiev pour mesurer les capacités de l’Ukraine. Le pays et son président Viktor Iouchtchenko souhaitent obtenir dès cette
année le statut de candidat officiel en franchissant la première étape qui mène à l’adhésion. Cette étape, appellée Map, n’est qu’un début, comme l’explique le secrétaire général de l’OTAN : “Ca ne veut pas dire qu’il y aura des bases de l’OTAN sur son sol, des bases terrestres ou navales, ça ne veut pas dire que l’Ukraine, et ses soldats seront obligés de participer aux opérations et missions de l’OTAN. C’est un mythe, un grand mythe.”

Cette visite en Ukraine est l’occasion pour les pro et anti-OTAN de se faire entendre. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté près de la présidence à Kiev. Ceux qui sont contre y voient une trahison envers la Russie.

Moscou est férocement opposée à cette adhésion, contrariée par la perspective de voir l’OTAN à ses frontières. Les 26 membres de l’organisation politico-militaire doivent se réunir en décembre pour faire le point sur les progrès accomplis par l’Ukraine.