DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les 27 prudents sur les chances de sauver le traité de Lisbonne

Vous lisez:

Les 27 prudents sur les chances de sauver le traité de Lisbonne

Taille du texte Aa Aa

Sera-t-il possible de sauver le traité de Lisbonne après le “non” irlandais ? La question est sur toutes les lèvres ici à Luxembourg où sont réunis les 27 ministres européens des affaires étrangères. Abandonner le texte ou organiser un nouveau vote, aucune solution ne semble évidente. De l’avis de tous, il faut se laisser le temps d’analyser les causes du refus irlandais. Du côté de la présidence slovène de l’Union, le ton est à la prudence :

“Ce serait risqué de dire que nous allons redonner vie au traité alors que nous sommes devant un blocage. C’est le moment de réfléchir un peu, d’analyser et d‘écouter. Aujourd’hui nous devons être à l‘écoute”, a déclaré le ministre slovène des affaires étrangères Dimitrij Rupel.

Les 27 attendent notamment les explications du Premier ministre irlandais invité à s’exprimer au sommet européen qui se tiendra jeudi et vendredi à Bruxelles. Il espère que son pays ne sera pas marginalisé au sein de l’union. Reste que, dès l’annonce du non au référendum en Irlande, les neuf pays où le traité n’a pas encore été approuvé, se sont dits prêts à poursuivre la ratification.