DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Comme ailleurs, l'inflation s'est accélérée en mai en Grande Bretagne

Vous lisez:

Comme ailleurs, l'inflation s'est accélérée en mai en Grande Bretagne

Taille du texte Aa Aa

A son tour le gouvernement britannique a eu une mauvaise surprise mardi avec la publication d’un taux d’inflation plus élevé que prévu au Royaume Uni au mois de mai et en rythme annuel. 3,3% : c’est le plus haut niveau atteint depuis l’arrivée au pouvoir des travaillistes en 1997. Les prix à la consommation ont augmenté de 0,6% sur un mois en mai, après une hausse de 0,8% en avril.

“Ce qu’on doit faire c’est travailler avec les autres pays pour essayer de faire baisser ces prix, affirme Alistair Darling, le ministre britannique des finances parce que c’est le seul moyen de faire baisser l’inflation dans ce pays et dans n’importe quel pays dans le monde”. Selon le gouverneur de la banque d’Angleterre, l’inflation pourrait dépasser 4% cette année en Grande Bretagne à cause des coûts de l’alimentation et de l‘énergie. Et cette accélération de l’inflation a redonné vie aux anticipations de relèvement des taux d’intérêt par la banque d’Angleterre. “Le seul moyen de faire baisser l’inflation c’est à travers un sacrifice affirme Willem Buiter, ancien membre du comité de politique monétaire de la Banque centrale britannique. Il prendra la forme de taux d’intérêt plus hauts, et d’une croissance plus molle. C’est comme ça que ça va se passer”.

Les analystes expliquent toutefois que le marché étant pleinement conscient de la dégradation de l‘économie, ils en déduisent que la flambée actuelle d’inflation n’ira pas forcément de pair avec un relèvement des taux d’intérêt.