DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La justice selon Silvio Berlusconi

Vous lisez:

La justice selon Silvio Berlusconi

Taille du texte Aa Aa

Le chef du gouvernement italien s’est assuré la majorité parlementaire pour faire passer un projet de reforme du code pénal critiqué par l’opposition. Le projet consiste à suspendre durant un an les délits les moins graves pour donner aux juges le temps de traiter des affaires plus importantes. La réforme accorderait également l’immunité aux cinq principaux membres du gouvernement, dont le président du Conseil, en l’occurence Silvio Berlusconi.

Si cette loi est votée, Il Cavaliere ne pourra être jugés pour les dossiers dans lesquels il est actuellement impliqué.

Le chef du gouvernement est notamment soupçonné d’avoir versé près de 600.000 € à l’avocat britannique David Mills pour qu’il change son témoignage dans un autre procès attenté à Berlusconi.

Autre affaire gênante, le président du conseil aurait fait sortir d’Italie de grosses sommes encaissées par son empire médiatique, médiaset.