DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Europe promet de s'attaquer aux soucis les plus urgents des citoyens

Vous lisez:

L'Europe promet de s'attaquer aux soucis les plus urgents des citoyens

Taille du texte Aa Aa

L’Europe ne sombrera pas dans la paralysie malgré le non irlandais au Traité de Lisbonne. Les Vingt-sept s’y engagent. Ils ont même l’intention de prendre à bras le corps les problèmes immédiats des citoyens au sommet de jeudi et vendredi. Objectif non-dissimulé : réconcilier enfin l’opinion publique avec la chose européenne. Il sera donc beaucoup question du budget du citoyen lambda, grevé par la valse des étiquettes et l’envolée des prix à la pompe. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne : “Aujourd’hui, chacun ressent la pression de la hausse des prix de l’alimentation et du carburant, mais pour certains, c’est un poids supplémentaire. Pour les ménages les plus pauvres, ces coûts représentent une part plus importante du budget de la maison, et ces hausses frappent plus fort encore. Cela vaut aussi pour les activités économiques, certaines industries ayant largement recours au pétrole.”

D’où l’idée de mesures d’urgences pour aider les plus démunis à remplir leur caddie. Bruxelles évoque aussi la possibilité d’aides d’Etat à petite échelle. Pour le carburant, la proposition française de plafonner la TVA n’a pas convaincu. D’autres pays suggèrent une taxation des profits des groupes pétroliers ou des transactions sur les marchés de l’or noir.