DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union européenne en passe de lever ses sanctions contre Cuba

Vous lisez:

L'Union européenne en passe de lever ses sanctions contre Cuba

Taille du texte Aa Aa

Les premières images de Fidel Castro depuis cinq mois ont été diffusées par la télévision cubaine sans le son, on y voit le leader cubain en compagnie de son frère Raul et du président vénézuélien Hugo Chavez.

Fidel Castro y apparaît amaigri mais vif. L’ex- dirigeant historique cubain est en convalescence depuis maintenant vingt-trois mois. L‘état de santé de Fidel Castro l’avait forcé a céder les rênes du régime à son frère cadet Raul, 77 ans, le 24 janvier dernier officiellement.

Depuis, le nouveau président cubain a mis son pays sur le chemin des réformes. Quelques interdictions ont commencé à tomber : les cubains ont eu accès aux téléphones portables, aux ordinateurs, aux hôtels, réservés jusqu’alors aux touristes.

Une timide critique a même été autorisée, le journal officiel Granma ayant ouvert ses colonnes aux plaintes des habitants.

Mais cette ouverture reste très limitée, comme en témoigne le cas de Yoani Sanchez, dont le blog, qui raconte sa vie quotidienne et les frustrations de sa génération, née dans les années 1970, a mis le régime face a ses contradictions.

Yoani Sanchez : “Concernant l’accès de tous à internet, le principal argument du gouvernement est l’impossibilité technique de connecter des cables sous-marins. Et je ne pense pas que le gouvernement va changer son argument du jour au lendemain et nous permettre à tous de nous connecter”.

Pour ce qui est de la politique, le régime dirigé par Raoul Castro a encore beaucoup à prouver. La fermeté reste la même à l‘égard de la dissidence, et les opposants aux autorités cubaines, stigmatisés, sont traités de traîtres et de mercenaires.

Le nombre total de prisonniers politiques a Cuba est aujourd’hui estimé a 240. En 2003 ,75 dissidents avaient été condamnés a des peines allant de 5 a 28 ans de prison, et trois jeunes Cubains, coupables d’avoir tenté de fuir l‘île, avaient été exécutés sommairement.

Ce coup de force contre la dissidence cubaine avait entraîné les protestations de la communauté internationale et déclenché les sanctions diplomatiques de l’Union Européenne. Suspendues depuis 2005, elles pourraient à présent être levés définitivement.