DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un ancien mercenaire britannique jugé en Guinée Equatoriale

Vous lisez:

Un ancien mercenaire britannique jugé en Guinée Equatoriale

Taille du texte Aa Aa

Le procureur du tribunal de Malabo a requis trente ans de prison à l’encontre de Simon Mann, accusé d’avoir tenté de renverser le gouvernement Guinéen en 2004. L’ancien officier de l’unité d‘élite de l’armée britannique, devenu mercenaire comparait depuis hier et jusqu‘à jeudi. Il a reconnu ces faits en mars, lors d’une interview accordée depuis sa prison à la télévision britannique. Mais s’il a avoué avoir participé à la tentative de coup d’Etat, il a affirmé ne pas en être l’organisateur.

Simon Mann a été extradé en Guinée Equatoriale au début de l’année après avoir passé 4 années derrière les barreaux au Zimbabwe. C’est en effet dans ce pays qu’il a été arrêté en 2004 avec 61 autres mercenaires présumés, à l’aéroport international de Harare. Les autorités les avaient alors accusés d‘être venus prendre livraison d’armes avant de rejoindre Malabo en Guinée Equatoriale pour mener à bien leur coup d‘État.

Un complot auquel serait mêlé Mark Thatcher,le fils de l’ancien Premier ministre britannique Margaret Thatcher. Simon Mann l’accuse d‘être l’un des principaux cerveaux de l’opération.