DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Géorgie : Moscou hausse le ton

Vous lisez:

Géorgie : Moscou hausse le ton

Taille du texte Aa Aa

Moscou met en garde la Géorgie. Deux jours après l’interpellation musclée de quatre soldats russes de maintien de la paix près de la frontière abkhase, la Russie hausse le ton. Le président russe Dmitri Medvedev a qualifié l’incident d’inadmissible. Le général Boroutine prévient qu’il ne faut pas les pousser à bout. “Nos soldats ont fait preuve d’une extrême patience et n’ont pas tiré un seul coup de feu, ce qui a permis d‘éviter des victimes.

Toutefois, nous ne pouvons pas garantir que les soldats de la force russe de pacification en Abkhasie feront preuve de la même retenue à l’avenir. Leur patience à des limites. Et les conséquences pourraient être extrêmement graves, tout simplement sanglantes. Et il ne fait nul doute que les Géorgiens devront supporter la responsabilité et les conséquences de ces provocations” a expliqué le géénral Boroutine lors d’une conférence de presse.

La région séparatiste pro-russe d’Abkhasie est au coeur de l’aggravation des tensions entre Tbilissi et Moscou. Les soldats russes ont été interpellés mardi dans la région de Zougdidi au nord-ouest de la Géorgie, en possession de 20 missiles anti-chars. Ils ont vite été relâchés mais les autorités géorgiennes ont conservé les munitions à des fin d’enquête.