DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Imperial Tobacco annonce un plan social e

Vous lisez:

Imperial Tobacco annonce un plan social e

Taille du texte Aa Aa

Après le rachat du cigarettier franco-espagnol Altadis au mois de janvier; le groupe britannique de Tabac : Imperial Tobacco a décidé de lancer un plan de restructuration qui comprend la suppression de 2440 emplois et la fermeture de six usines en Europe. En France, ce plan social, représente plus de 1.000 suppressions d’emplois sur 2.000 salariés employés par Altadis.

“C’est le rachat de Altadis par Imperial Tobacco qui s’est retrouvé avec un taux d’endettement extraordinairement haut. – la confiance des banques n’est peut-être pas non plus à 100% actuellement dans le groupe – qui justifie de grosses suppressions d’emplois, pour dégager le plus rapidement possible des bénéfices, expliquait jeudi matin Christian Grange, secrétaire du comité d‘établissement Imperial Tobacco”.

L’Espagne va également payer un lourd tribu avec 870 suppressions d’emplois. Imperial Tobacco assure qu’il va mettre en place des mesures complètes d’accompagnement social. Six usines vont fermer en Europe dont deux en France : à Metz et Strasbourg.

Le plan de restructuration, d’un coût évalué à 600 millions d’euros, devrait générer pour le cigarettier britannique une économie de 300 millions d’euros par an à partir de 2010 et de 400 millions d’euros à partir de 2012.

Le groupe de tabac franco-espagnol Altadis a été racheté au début de l’année par Imperial Tobacco pour 12,6 milliards d’euros.