DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La trêve entre en vigueur dans la bande de Gaza

Vous lisez:

La trêve entre en vigueur dans la bande de Gaza

Taille du texte Aa Aa

Le cessez-le-feu conclu entre le Hamas et Israël par l’intermédiaire de l’Egypte est fragile. Mercredi, la ville de Sderot, au sud de l‘État hébreu, a été visée par des roquettes, tirées depuis Gaza. Une femme a été blessée et de nombreuses habitations endommagées comme celle de cet habitant plutôt pessimiste.“Je ne crois pas au calme”, explique-t-il. “Je ne fais pas confiance au gouvernement et je ne crois pas, sauf dans mes rêves, qu’une trêve peut exister”, a-t-il poursuivi.

A Gaza aussi, difficile d‘être confiant alors que l’aviation israélienne a riposté mercredi, blessant cinq militants du Hamas. La veille, mardi, ce sont sept membres du mouvement islamiste qui avaient trouvé la mort lors de bombardements. Ismaïl Haniyeh, le dirigeant du Hamas à Gaza, espère qu’Israël respectera son engagement. “Le calme devrait apporter plus de sécurité, être bénéfique, et réduire les souffrances de Palestiniens”, a-t-il déclaré. “Et cela devrait aussi être bénéfique pour les Israéliens s’ils respectent la trêve”, s’est-il empressé de rajouter.
Ehud Olmert, le Premier ministre israélien affiche le même scepticisme. Il a déclaré ne se faire “aucune illusion”. Selon lui, la trêve pourrait être “de courte durée.”

Après cet accord passé avec le Hamas, Israël pourrait se livrer à un échange de prisonniers avec le Hezbollah libanais contre lequel il était en guerre pendant l‘été 2006. Et ce n’est pas tout, l’Etat hébreu envisage la paix avec la Syrie, alliée de l’Iran. Selon le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner, Ehud Olmert pourrait rencontrer le président syrien Bachar al-Assad le 13 juillet à Paris, en marge du lancement de l’Union pour la Méditerranée.