DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une trêve entre le Hamas et Israël mais des doutes persistent sur sa longévité

Vous lisez:

Une trêve entre le Hamas et Israël mais des doutes persistent sur sa longévité

Taille du texte Aa Aa

Ce cessez-le-feu de six mois négocié sous l‘égide de l’Egypte après des mois de violences meurtrières est entré en vigueur depuis ce matin. Tsahal a fait reculé ses chars et le Hamas a lui aussi rangé ses armes.

Outre l’arrêt des tirs palestiniens vers Israël et les attaques israéliennes, l’accord prévoit aussi un allègement progressif du blocus imposé par l’Etat hébreu et la réouverture progressive des terminaux routiers reliant Israël et la bande de Gaza. Ces derniers sont fermés quasiment en permanence suite à la prise du pouvoir par le mouvement islamiste en juin 2007.

Le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, s’est dit “confiant de voir l’ensemble des factions palestiniennes respecter le cessez-le-feu avec l’arrêt de toutes les agressions israéliennes contre le peuple palestinien”.

Ehud Olmert affirme lui que “la trêve est fragile. Le Hamas n’a pas changé de peau, c’est sa dernière occasion d‘éviter une vaste offensive de l’armée israélienne”, a-t-il averti.

Le premier ministre israélien se rendra mardi au Caire pour y rencontrer le président Hosni Moubarak alors que les négociations entre les israéliens et le Hamas doivent se poursuivre via l’Egypte.

Le sort de Gilad Shalit, un soldat israélien enlevé par un commando palestinien en juin 2006 sera au coeur de ces discussions. Le Hamas se dit prêt à le libérer si l’Etat hébreu accepte la réouverture du terminal de Rafah et la libération de prisonniers palestiniens.