DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles tend la main à Raul Castro

Vous lisez:

Bruxelles tend la main à Raul Castro

Taille du texte Aa Aa

A l’issue de la première journée du Conseil européen, les 27 ont tout de même pris une décision unanime : celle de lever les sanctions contre Cuba. L’objectif : engager un dialogue avec le nouveau dirigeant, Raul Castro, pour l’inciter à entreprendre des changements démocratiques. Raul a pris les rênes du pouvoir depuis la convalescence de son frère, Fidel.

Réaction de la commissaire européenne aux Relations extérieures : “Les sanctions contre Cuba seront levées mais nous restons très clairs en ce qui concerne les efforts que Cuba doit encore fournir. Il s’agit bien sûr de libérer les prisonniers politiques et de travailler sur les questions relatives aux droits de l’Homme.”

Pour maintenir la pression sur le régime cubain, les 27 ont malgré tout décidé de réévaluer chaque année les progrès de la Havane. Les dissidents cubains ont quant à eux fait part de leur inquiétude après la décision européenne qui risque, selon eux, de mettre un peu plus en danger les opposants au régime.