DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

UE : Pas de calendrier pour trouver une issue à la crise provoquée par le "non" irlandais


monde

UE : Pas de calendrier pour trouver une issue à la crise provoquée par le "non" irlandais

Réunis ce jeudi à Bruxelles pour un sommet de deux jours, les 27 souhaitent laisser à Dublin le temps d’analyser les raisons qui ont poussé les Irlandais à rejeter le Traité européen de Lisbonne le 12 juin dernier. Certains craignent néanmoins un enlisement qui serait fatal au traité, comme ce fut le cas pour la Constitution européenne après les non français et néerlandais en 2005.

“L’affaire irlandaise ne simplifie pas la tâche mais elle est là”, explique le président français, Nicolas Sarkozy. “Moi j’essaie d’en faire un argument de plus pour convaincre nos partenaires d’agir concrètement, en même temps que l’on circonscrit le problème institutionnel à la question irlandaise.”

Les 27 attendront sans doute le prochain sommet du mois d’octobre pour résoudre cette crise. Le président de la Commission européenne entend pour sa part trouver une réponse globale à l’inflation.

“Les citoyens attendent des réponses en ce qui concerne la flambée des prix alimentaires et ceux du pétrole. Nous nous préoccupons de leurs inquiétudes mais cela ne peut être résolu au simple niveau national. L’Europe est prête à faire partie de la solution mais elle ne peut résoudre le problème seule”, conclu José Manuel Barroso.

Bruxelles veut explorer les propositions des différents États membres pour faire face à l’inflation, y compris celle de la France, très contestée, de plafonner la TVA. En attendant les conclusions de ce sommet mouvementé, les journalistes se délectent d’une autre rencontre communautaire, celle de l’euro de football.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

"Directive retour": Hugo Chavez menace d'interrompre les livraisons de pétrole