DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Djeddah : les pays consommateurs de pétrole n'ont rien obtenu

Vous lisez:

Djeddah : les pays consommateurs de pétrole n'ont rien obtenu

Taille du texte Aa Aa

Le sommet de Djedda entre pays producteurs et pays consommateurs de pétrole dimanche en Arabie Saoudite, n’a pas eu d’incidence sur les cours du brut, et lundi les analystes s’interrogent sur l’objectif de l’Arabie Saoudite – à l’origine de ce sommet : n‘était-ce pas pour le royaume saoudien l’occasion de faire la preuve de sa bonne foi un point c’est tout ?
“Pour ce qui est de la production de brut, est-ce qu’elle va augmenter ou baisser, ça dépend de la demande de nos clients, a déclaré le ministre saoudien du pétrole. Nous n’augmentons pas la production, nous ne la réduisons pas, pour le plaisir de le faire. Aussi longtemps qu’il y aura des consommateurs, vous devez satisfaire leurs besoins”.
Avant même l’ouverture du sommet, l’Opep qui estime l’offre de brut suffisante, avait exclu toute augmentation de la production de l’organisation. La déclaration finale du sommet de Djedda recommande simplement des mesures techniques pour tenter de stabiliser le marché pétrolier, mais n’annonce aucune nouvelle hausse de la production, en dehors des 200.000 barils quotidiens supplémentaires décidés récemment par l’Arabie Saoudite.