DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

156 millions d'euros pour soutenir la police et la justice en Cisjordanie mais toujours des divergences sur le Hamas

Vous lisez:

156 millions d'euros pour soutenir la police et la justice en Cisjordanie mais toujours des divergences sur le Hamas

Taille du texte Aa Aa

Les représentants d’une quarantaine de pays ont participé à une conférence internationale à Berlin afin d’aider au rétablissement de l’ordre, un élément clé pour renforcer les chances de créer un Etat palestinien en paix avec Israël.

Des programmes concrets ont été approuvés notamment pour équiper et former la police palestinienne qui manque à peu près de tout. Ces aides à la police et à la justice palestinienne n’ont pu masquer en revanche les divergences politiques au sujet du Hamas.

Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, a jugé essentiel pour la paix de réconcilier le mouvement islamiste, qui s’est emparé de la bande de Gaza il y a un an, et l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas. Il a plaidé pour que la communauté internationale renoue le dialogue avec le Hamas.

Il s’est attiré une réponse cinglante de la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice. Cette dernière a fait valoir “qu’on ne peut parvenir à la paix si l’un des partenaires ne respecte pas le droit à l’existence de l’autre, évoquant ainsi la charte du Hamas, qui prône la destruction de
l’Etat hébreu.

Après la conférence, le quartette international pour le Proche-Orient se réunit en présence de son représentant Tony Blair et des négociateurs palestiniens et israéliens. Une première depuis l’entrée en vigueur la semaine dernière d’une trêve entre Israël et le Hamas.