DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dialogue difficile entre Opep et Union européenne sur la question pétrolière à Bruxelles mardi

Vous lisez:

Dialogue difficile entre Opep et Union européenne sur la question pétrolière à Bruxelles mardi

Taille du texte Aa Aa

Le président de l’Opep Chakib Khalil est à Bruxelles aujourd’hui, à la tête d’une délégation de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole pour la réunion annuelle de travail avec les représentants de l’Union européenne. Cette rencontre arrive 48 heures après le sommet producteurs/consommateurs de pétrole de Djedda en Atrabie Saoudite à l’issue duquel les pays
consommateurs sont restés sur leur faim.
“Je me réjouis d’un futur échange de vue entre l’Opep et l’Union européenne, a affirmé à Bruxelles Andris Piebalgs, le commissaire européen à l‘énergie. Quelquefois nous ne sommes pas d’accord mais nous faisons en sorte de réduire l‘écart qui nous sépare parce que désormais nous travaillons sur des faits et des études très concrètes et pas seulement des suppositions”.
Le président de l’Opep a rappelé que sa présence à Bruxelles correspond à un ordre du jour bien précis.
“Nous avons des indications claires à rapporter à nos pays membres concernant les progrès de nos discussions sur des sujets importants comme le raffinage, les marchés financiers, la volatilité et les stocks”.
Le cartel de l’Opep qui devrait produire 32 millions de barils par jour en 2008 : avec le rang de premier fournisseur de l’Union européenne, attribue la hausse des prix à la spéculation financière et à la hausse du dollar. D’un côté, on trouve le président de l’Opep qui critique l’attitude de la BCE et sa politique monétaire restrictive qui fait baisser le dollar, et de l’autre l’Union européenne qui cherche à maîtriser l’inflation. Le fossé à combler est énorme.