DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une trêve précaire dans le nord du Liban après deux jours d'affrontements

Vous lisez:

Une trêve précaire dans le nord du Liban après deux jours d'affrontements

Taille du texte Aa Aa

L’armée s’est déployée en force depuis hier après les heurts qui ont fait au moins huit morts dans plusieurs quartiers populaires de Tripoli. Des affrontements armés qui ont opposé des partisans sunnites de la majorité pro-occidentale aux chiites alaouites, fidèles du mouvement d’opposition Hezbollah.

Malgré ce calme précaire, de nombreux habitants ne sont toujours pas rentrés chez eux par peur ou à cause des dégâts subis par leur domicile. Des maisons et une station service ont brulé durant les incidents, les plus violents depuis mai dernier.

Ce regain de violence est intervenu alors que le Liban sort à peine d’une grave crise politique avec l‘élection d’un président de consensus mais les partis politiques discutent toujours pour former un gouvernement d’union nationale.