DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Européens et Russes en passe de négocier leur nouvel accord de partenariat

Vous lisez:

Européens et Russes en passe de négocier leur nouvel accord de partenariat

Taille du texte Aa Aa

C’est ce jeudi que débute le premier sommet Union européenne-Russie sous la présidence de Dmitri Medvedev. Un sommet qui suscite beaucoup d’espoir côté européen. Il marquera le lancement des négociations pour un nouvel accord de partenariat entre les deux puissances. Si le chef du Kremlin prône l’ouverture, il entend aussi mettre l’Union face à ses contradictions : “Bien sûr qu’il y a parfois des problèmes dans nos relations, surtout lorsque nous nous rendons compte que certains gouvernements européens sont prêts à développer cette relation en franchissant certains pas, alors que dans le même temps un ou plusieurs autres gouvernements ont plutôt tendance à faire barrage.”

Une allusion aux vétos de la Pologne, puis de la Lituanie, qui avaient longuement retardé le lancement de ces pourparlers. Mais la commissaire aux Relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, repousse ces critiques, rappelant que les Vingt-sept sont désormais déterminés à sceller un accord avec la Russie : “L’Union européenne est une institution unique en son genre, où chaque pays doit certes céder une part de souveraineté. Mais je pense que nous avons beaucoup accompli. Il faut un certain temps, un peu plus de temps pour obtenir des consensus, comme pour le mandat, cela est vrai. Mais lorsqu’il y a un mandat, et nous, la Commission, avons à présent un mandat pour négocier un accord très complet, très vaste et approfondi, alors, nous sommes prêts à aller de l’avant, et nous parlons d’une seule voix.”

Il faudra du temps, un an au bas mot pour conclure cet accord de partenariat qui doit couvrir des domaines aussi divers que les droits de l’Homme, le commerce ou l‘énergie. Les Européens espèrent grâce à cela sécuriser leurs approvisionnements énergétiques, la Russie fournissant un quart du gaz consommé dans l’Union.