DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les chantiers navals polonais au pied du mur

Vous lisez:

Les chantiers navals polonais au pied du mur

Taille du texte Aa Aa

Les salariés des chantiers navals polonais se sont mobilisés pour réclamer le sauvetage de leurs emplois. Ils étaient une centaine à manifester devant le siège de la Commission européenne à la veille de la date-butoir fixée par Bruxelles. L’exécutif européen attend pour ce jeudi dernier délai les plans de restructuration promis par le gouvernement polonais pour les chantiers navals de Gdansk, Gdynia et Szczecin. En attendant, la commissaire à la Concurrence Neelie Kroes a reçu les représentants syndicaux. Mais elle reste ferme. Faute de mesures de restructuration drastiques, assurant la viabilité des sociétés, la Commission exigera le remboursement des aides publiques accordées par la Pologne à ces trois chantiers navals. Une somme dont le total s‘élève à environ 1,3 milliard d’euros. En Pologne, le destin des chantiers navals est un sujet d’autant plus sensible que Gdansk fut le berceau du mouvement Solidarnosc qui contribua à l’effondrement du régime communiste.