DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau parlement et célébration pour les Serbes du Kosovo

Vous lisez:

Nouveau parlement et célébration pour les Serbes du Kosovo

Taille du texte Aa Aa

Nouvel acte de défiance des Serbes du Kosovo à l‘égard de l’Etat né contre leur volonté en février dernier. Ils ont constitué ce samedi leur propre Assemblée à Mitrovica. Un défi et un jour symbolique, celui de la commémoration de la bataille du champ des Merles. Le 28 juin 1389, au Kosovo, le peuple serbe perdait son indépendance pour les cinq siècles suivants et passait sous domination ottomane. “Sans le Kosovo, dit un prêtre orthodoxe, la Serbie ne peut pas exister et n’existera pas. Nous prions aujourd’hui dans ce lieu saint pour démontrer notre existence.”

Quelques 100.000 serbes vivent au Kosovo, un Etat qui comprend 90% d’albanophones. Pour cette minorité, l’indépendance du Kosovo, c’est l’histoire qui se répète. “Ce jour nous ne devons pas l’oublier, nous ne devons pas oublier les tombes de nos ancêtres, c’est un jour de mémoire.” “Je veux vivre comme avant, comme au temps du socialisme. Nous vivions tous ensemble et ce serait bien que nous recommencions.”

L’Assemblée serbe formée ce samedi à Mitrovica n’aura pas de pourvoir exécutif, elle a une valeur symbolique. Depuis que l’ancienne province serbe du kosovo a déclaré son indépendance, une quarantaine d’Etats ont reconnu son existence. Belgrade et la Russie s’y opposent toujours farouchement. Moscou a exprimé vendredi sa vive préoccupation, après l’annonce que la mission de l’ONU au Kosovo allait commencer à être réduite, et que ses principales responsabilités seraient transférées à la mission Eulex de l’Union européenne.