DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de sanctions onusiennes contre Robert Mugabe

Vous lisez:

Pas de sanctions onusiennes contre Robert Mugabe

Taille du texte Aa Aa

L’ONU, faute d’entente entre les membres de son conseil de sécurité, n’imposera pas de sanctions au Zimbabwe après le second tour (à un candidat) de l‘élection présidentielle hier. Afrique du Sud, Chine et Russie ont bloqué la mise en place de sanctions et le conseil de sécurité a du se contenter d’une déclaration de condamnation.

Zalmay Khalizad, ambassadeur américain aux Nations Unies : “Le Conseil s’est mis d’accord sur le fait que les conditions pour des élections libres et justes n’existaient pas et qu’il s’agissait d’un sujet de profond regret”.

L’Union européenne et les Etats-Unis ont dénoncé ce scrutin pour lequel le président sortant Robert Mugabe est le candidat unique. Son opposant Morgan Tsvangirai s’est retiré de la course, dénonçant les violences et les intimidations.

“Quiconque reconnaît le résultat de cette élection, a t-il déclaré, nie la volonté des Zimbabwéens et fait obstruction à une transition qui donnerait la stabilité et la prospérité non seulement à ce pays mais aussi à l’ensemble de la région”.

Au pouvoir depuis l’indépendance de l’ex-Rhodésie britannique en 1980, Robert Mugabe a déclaré il y a peu qu’“un stylo bille sur un bulletin de vote ne pourrait jamais gagner contre un fusil”.