DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : le meurtrier du petit Jakob Von Metzler n'obtient pas gain de cause

Vous lisez:

Allemagne : le meurtrier du petit Jakob Von Metzler n'obtient pas gain de cause

Taille du texte Aa Aa

Magnus Gaefgen a été débouté aujourd’hui par la Cour européenne des droits de l’homme. Condamné à la réclusion à perpétuité pour enlèvement et meurtre d’enfant, il se plaignait d’avoir dû avouer sous la menace de la torture.

La Cour a estimé que les policiers avaient violé la convention européenne des droits de l’homme en proférant ces menaces, mais que cette violation avait déjà été reconnue et condamnée par les juridictions allemandes.

Magnus Gaefgen avait enlevé Jakob Von Metzler, en 2002 à Francfort-sur-le-Main, dans l’ouest de l’Allemagne. L’enfant de 11 ans était le fils d’un banquier. Le ravisseur l’avait tué avant même de demander une rançon.

Après les menaces des policiers de lui infliger des tortures extrêmes et de l’enfermer avec deux hommes qui abuseraient sexuellement de lui, Magnus Gaefgen avait désigné l‘étang où il avait jeté le corps du garçon.

L’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme a été rendu par une majorité de 6 juges contre un. Il est susceptible d’appel.