DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'application de l'accord entre Israël et le Hezbollah commencera "dans deux semaines"

Vous lisez:

L'application de l'accord entre Israël et le Hezbollah commencera "dans deux semaines"

Taille du texte Aa Aa

Deux semaines, c’est ce qu’il faudra attendre selon de hauts responsables israéliens, avant que le gouvernement israélien d’Ehud Olmert et le Hezbollah ne fassent un échange inédit: celui de prisonniers libanais contre les corps de deux soldats israéliens. Des militaires dont l’enlèvement avait provoqué la guerre entre le mouvement chiite et l‘état hébreu en 2006. Lassés d’ignorer le sort des deux hommes, leurs familles ont fait pression sur le gouvernement israélien qui a approuvé l‘échange hier.

“Dans ce cas, il faut avoir des pourparlers indirects avec le Hezbollah, une organisation cynique et brutale qui jouait délibérément avec les émotions des familles de nos soldats.”

L‘état hébreu doit relâcher le prisonnier Samir Kantar, quatre combattants du Hezbollah et remettre les corps de plusieurs dizaines de membres du mouvement chiite.

Samir Kantar dont le portrait est à nouveau brandi par sa famille, avait été condamné en 1980 à 542 ans de prison pour avoir tué un civil israélien, sa fille ainsi qu’un policier israélien.