DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mugabe, l'homme de trop au sommet de l'Union Africaine

Vous lisez:

Mugabe, l'homme de trop au sommet de l'Union Africaine

Taille du texte Aa Aa

Une présence embarrassante… Le 11ème sommet de l’Union Africaine s’est ouvert ce matin à Charm el-Cheikh en Egypte, avec un hôte non pas de marque, mais remarqué. Robert Mugabe, réélu au second tour de la présidentielle au Zimbabwe, vendredi.

Le dossier zimbabwéen empoisonne le sommet qui réunit 53 chefs d’Etats et de gouvernement. Depuis une semaine, l’Union Africaine est pressée de toutes parts d’intervenir dans la crise, notamment par la communauté internationale, qui qualifie ce scrutin présidentiel de “farce”, et demande aux dirigeants africains de refuser toute légitimité au régime de Robert Mugabe.

Le vieux président de 84 ans a prêté serment hier, entamant ainsi un sixième mandat. Robert Mugabe était seul en lice. Son principal opposant Morgan Tsvangirai, arrivé en tête au premier tour, s‘était retiré de la course.

Depuis l’ambassade des Pays-Bas à Hararé, où il est réfugié, Morgan Tsvangirai appelle l’Union Africaine à nommer un envoyé permanent pour seconder les efforts de médiation du président sud-africain Thabo Mbeki.