DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union africaine appelle le Zimbabwe à se doter d'un gouvernement d'union nationale.

Vous lisez:

L'Union africaine appelle le Zimbabwe à se doter d'un gouvernement d'union nationale.

Taille du texte Aa Aa

C’est la réponse de l’organisation panafricaine aux pressions occidentales. La réélection du président Mugabe n’a pas été rejetée, aucune sanction imposée et ce, au grand dam de l’ONU, de l’Union européenne et des Etats-Unis qui jugent sa victoire usurpée. Les 27 vont encore plus loin et lancent un avertissement au dirigeant: pas question d’accepter un gouvernement qui ne soit pas dirigé par l’opposant Morgan Tsvangirai.

Les nations unies avancent l’exemple du Kenya comme possible solution, à savoir un partage du pouvoir. Un compromis rejeté catégoriquement par l’opposant : “cela ne marche pas parce que ce modèle est basé sur un accord de partage du pouvoir entre l‘élite, explique Morgan Tsvangirai. Cela ne fonctionne pas. Nous ne soutenons pas l’idée d’un gouvernement d’union nationale. Nous voulons une transition qui doit mener à une nouvelle constitution, qui va démilitariser les institutions de la Zanu-PF, les réformer pour ensuite mettre en place des élections.”

Morgan Tsvangirai avait boycotté le deuxième tour de la présidentielle pour dénoncer les violences du pouvoir et les conditions du scrutin.