DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premier jour de présidence française de l'UE, et premier travaux

Vous lisez:

Premier jour de présidence française de l'UE, et premier travaux

Taille du texte Aa Aa

Une présidence semée d’embuches a commencé pour la France, à la tête pour six mois de l’Union européenne. Les commissaires européens ont d’abord rencontré les membres du gouvernement français à Paris. Séance de travail ensuite également pour le Président de la commission européenne José Manuel Barroso et le Chef d’Etat Nicolas Sarkozy. Au menu un premier écueil. la déclaration du président polonais Lech Kaczinski qui refuse maintenant de ratifier le traité de Lisbonne. Une posture intenable, selon le président français.

“Je ne peux pas imaginer que le président qui a lui même signé en bas du document à Bruxelles d’abord, à Lisbonne ensuite, puisse remettre en cause sa propre signature. Ce n’est pas le Premier ministre Tusk qui a négocié, et qui a signé, c’est le président lui-même.”

La France a redit ses priorités, climat, énergie défense et immigration. Un plan européen contre la maladie d’Alzeimer et un programme de mobilité des apprentis ont également été annoncés.