DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cinq morts après les violences post-électorales en Mongolie

Vous lisez:

Cinq morts après les violences post-électorales en Mongolie

Taille du texte Aa Aa

Les comptes sont lourds après les violences post- électorales d’hier à Oulan Bator. 5 personnes tuées, près de 330 blessées. Le siège du parti populaire révolutionnaire mongol, le PPRM, fumait encore ce matin, et partout des soldats armés patrouillent dans le centre-ville.

L‘état d’urgence a été décrété pour quatre jours. Une vague de protestation sans précédent dans cet immense pays de moins de 3 millions d’habitants, ou démocrates et anciens communistes se disputent le pouvoir depuis le retour de la démocratie en 1992.

Hier, furieux que le PPRM s’accapare la victoire des législatives de dimanche alors que les résultats se font encore attendre, des milliers d‘électeurs se affrontés avec la police anti-émeutes. Plus de 700 personnes ont été interpellées.

Les anciens communistes, dont est issu le Premier ministre, avaient assuré avoir remporté la majorité au parlement face aux démocrates. La commission électorale nationale a jugé cependant toute déclaration de victoire prématurée.