DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Roms d'Europe toujours soumis à l'exclusion et la précarité


Le bureau de Bruxelles

Les Roms d'Europe toujours soumis à l'exclusion et la précarité

Les Roms européens restent confinés dans une situation permanente d’exclusion. C’est le sombre constat dressé par un rapport de la Commission. Fort taux de chômage, espérance de vie inférieure de dix à quinze ans à la plupart des populations européennes et grande pauvreté caractérisent cette communauté, aujourd’hui dans le collimateur du gouvernement italien.

Le ministre de l’Intérieur veut réaliser un recensement dans les camps de Roms et relever les empreintes digitales de tous les résidents, enfants compris, ce qui n’a pas manqué de provoquer un tollé.

Si ce projet s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la criminalité, Rome invoque le souci de soustraire ces enfants à l’exploitation, mais pour l’heure, Bruxelles se garde de réagir.

Dans son rapport, la Commission rappelle que 275 millions d’euros ont été investis entre 2000 et 2006 dans des projets d’intégration, et que c’est là la voie à suivre. Elle met en avant les programmes de scolarisation, de formation professionnelle et d’intégration au marché du travail.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Commerce international : le torchon brûle entre le commissaire européen et Nicolas Sarkozy