DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attaque au bulldozer à Jérusalem: trois civils tués

Vous lisez:

Attaque au bulldozer à Jérusalem: trois civils tués

Taille du texte Aa Aa

Les secouristes israéliens évacuent un bébé, qui a eu plus de chance que sa mère, tuée dans l’attaque au bulldozer, hier à Jérusalem. Cet attentat a fait trois morts parmi les passants, ainsi qu’une quarantaine de blessés.

Le conducteur de l’engin a été abattu par des policiers, qui sont montés sur le bulldozer. Il s’agit d’un Palestinien de trente ans. Il habitait dans la partie est de Jérusalem, occupée par Israël. L’attaque a été revendiqué par les “Brigades des hommes libres de la Galilée”, un groupe palestinien relativement peu connu. “Mon gendre est un martyr. Il est mort en martyr” a lancé la belle-mère du terroriste, peu après les faits.

Il s’agit du premier attentat à Jérusalem depuis 4 mois, et l’attaque menée contre une école religieuse. Le président israélien Shimon Pérès a déploré ce nouveau drame : “cela visait à briser la situation plus ou moins calme qui règne à Jérusalem. Et c’est une erreur, dit-il, car les Arabes et les Juifs à Jérusalem se côtoient tous les jours sans heurt”.

L’attentat s’est produit à la mi-journée. Le terroriste a lancé son bulldozer dans une des rues commerçantes du centre-ville. Véhicules écrasés et renversés, panique parmi les passants, avant que le conducteur du bulldozer ne soit abattu. Le quartier a été bouclé.