DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bush n'exclut pas une intervention militaire en Iran et en Corée du Nord

Vous lisez:

Bush n'exclut pas une intervention militaire en Iran et en Corée du Nord

Taille du texte Aa Aa

L’option militaire américaine contre l’Iran et la Corée du Nord restent sur la table malgré les récentes avancées de Pyongyang. Les efforts menés par les Etats-Unis, la Chine, la Corée du Sud, le Japon et la Russie pour que la Corée du Nord renonce à ses activités nucléaires ont permis une grande avancée la semaine dernière. Pyongyang a détruit la tour de refroidissement du complexe de Yongbyon.

Le président américain reste prudent : “J’ai toujours dit que toutes les options étaient sur la table. La priorité des Etats-Unis est de résoudre ce problème par la diplomatie. Mais il est impossible de résoudre ce problème sans que d’autres personnes vous rejoignent à la table des discussions. C’est pourquoi nous poursuivons les échanges multi-latéraux”, souligne George W. Bush.

Washington reste sceptique quant à la bonne volonté de Téhéran de mettre un terme à ses activités nucléaires.

Réaction du ministre iranien des Affaires étrangères : “Si la nature des offenses devient militaire, la réponse sera militaire. Mais nous préférons que la situation reste politique pour que nous puissions trouver des solutions diplomatiques”, rétorque Manouchehr Mottaki.

L’Iran étudie l’offre de coopération politique, économique et commerciale soumise en juin par les négociateurs internationaux en échange de la suspension de son programme nucléaire. Un programme civil selon Téhéran, ce que les Etats-Unis contestent.