DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Turquie, l'AKP se défend devant la cour constitutionnelle

Vous lisez:

En Turquie, l'AKP se défend devant la cour constitutionnelle

Taille du texte Aa Aa

Le parti au pouvoir est accusé d’activités anti- laïques. Des dirigeants de la formation issue de la mouvance islamiste sont venus rejeter les accusations du procureur de la cour de cassation. Ce dernier a lancé en mars une procédure d’interdiction du parti.

Le procureur est en croisade contre l’AKP, un parti qu’il suspecte de vouloir instaurer la charia. Il souhaite aussi que 71 membres de l’AKP ne puissent plus appartenir à un parti politique pendant 5 ans.

Mais dans les coulisses de l’AKP, on parle déjà de la création d’un nouveau parti, en cas de dissolution.

C’est l’affaire du voile qui a fait frémir les milieux laïcs. Le Premier ministre Recep Tayip Erdogan voulait autoriser le port du foulard à l’université, mais la justice a annulé la réforme en juin.

Et la guerre est loin d‘être terminée. Mardi un coup de filet avait lieu dans les milieux pro-laïques, considéré comme un réglement de compte orchestré par le pouvoir.