DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barak Obama sème le trouble sur l'Irak, et vire au centre

Vous lisez:

Barak Obama sème le trouble sur l'Irak, et vire au centre

Taille du texte Aa Aa

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine a fait une déclaration polémique sur le retour des GI’s, il a dû rectifier le tir : “Nous projetons de nous rendre en Irak, et je ferais une estimation complète sur place. J’ai toujours répété que la guerre en Irak était une erreur, et que nous devons terminer cette guerre d’une manière responsable.”

Quelques heures plus tôt, Obama créait la polémique en affirmant qu’il pourrait “affiner sa position sur le maintien de la présence américaine en Irak”. On est loin de ce qu’il disait durant la campagne : “Je vais mettre fin à cette guerre et je vais faire revenir nos troupes dans les 16 mois qui suivent mon arrivée à la Maison Blanche.”

Comment expliquer ce revirement, alors que le candidat a toujours promis le retour des soldats américains ? Barak Obama met clairement le cap au centre, une règle du jeu immuable pour gagner les faveurs d’un plus large électorat, comme l’explique cette analyste politique : “Maintenant il tente de conquérir les démocrates conservateurs et les républicains aussi.”

A l’approche de la présidentielle, Barak Obama ratisse large, veut séduire les partisans de Hillary Clinton, les républicains, prend des décisions qui déplaisent à l’aile gauche du parti. Obama prend le risque de décevoir les uns pour plaire aux autres….