DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La joie et l'émotion d'Ingrid Betancourt à son retour en France

Vous lisez:

La joie et l'émotion d'Ingrid Betancourt à son retour en France

Taille du texte Aa Aa

L’otage franco-colombienne, libérée hier des mains des Farc après plus de six ans de détention, est arrivée à 16h en France, accompagnée de ses enfants à bord d’un avion de la présidence française… Elle a été accueillie à l’aéroport militaire de Villacoublay par Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy : “C’est un message d’espoir, ça veut dire à tous ceux qui souffrent dans le monde et qui sont privés de liberté, et bien, rien n’est inéluctable. Vos bourreaux, vos tortionnaires qui se sont si mal comportés, et bien malgré cela, vous êtes là, libre, rayonnante, la vie devant vous et votre famille est autour de vous”.

Ingrid Bétancourt : “Je vous dois tout, je dois tout à la France. Quand je prends le président Sarkozy dans ma main, que je l’embrasse, que je le regarde, je regarde cet homme extraordinaire qui a tant lutté pour moi et je regarde aussi à travers lui toute la France, vous tous. J’ai beaucoup pleuré pendant ce temps de douleur et d’indignation, aujourd’hui je pleure de joie”.

Ingrid Bétancourt est revenue sur les circonstances de sa libération et a précisé qu’il n’y avait pas eu de violence, et que cette opération était donc le résultat d’un consensus entre les politiques de la France et de la Colombie.

Une façon de faire taire la polémique née avec les déclarations de Ségolène Royal, qui a déclaré que Nicolas Sarkozy n‘était absolument pour rien dans cette libération. Ce soir, une grande réception doit avoir lieu en l’honneur d’Ingrid Bétancourt à l’Elysée en présence de ses comités de soutien et de sa famille.