DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les bruits de bottent s'intensifient en Ossétie du Sud

Vous lisez:

Les bruits de bottent s'intensifient en Ossétie du Sud

 Les bruits de bottent s'intensifient en Ossétie du Sud
Taille du texte Aa Aa

La région sécessionniste géorgienne, proche de la Russie, a décrété la mobilisation générale de ses réservistes. Le ministre de l’intérieur de l’Ossétie du Sud prévient que “si les bombardements géorgiens reprennent, l’Ossétie du Sud répondra elle aussi à l’arme lourde”.

Selon les autorités d’Ossétie du Sud, les forces géorgiennes auraient tiré la nuit dernière au mortier sur la capitale Tskhinvali tuant deux personnes et en blessant six autres .

Le gouvernement de Tbilissi et les séparatistes d’Ossétie du Sud, soutenus par la Russie, se renvoient depuis la responsabilité de la violation du
cessez-le-feu. Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe a appelé à la fin des provocations.

Comme l’Abkhazie, l’Ossétie du Sud, pro-russe, a fait sécession d’avec le reste de la Géorgie après le démantèlement de l’Union soviétique fin 1991.

Depuis Tbilissi accuse Moscou de chercher à annexer les deux régions.

La situation avait déjà dégénéré hier après la mort d’un responsable de la police d’Ossétie du Sud dans un attentat à la bombe. Le chef de l’administration géorgienne a lui échappé à une explosion.