DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Länder allemands réclament l'interdiction du suicide assisté

Vous lisez:

Les Länder allemands réclament l'interdiction du suicide assisté

Taille du texte Aa Aa

Voici une vidéo de Bettina Shardt, 79 ans. Cette Allemande s’est donnée la mort le week end dernier, elle n‘était pas malade, mais refusait d’aller en maison de retraite. Cette vidéo, c’est Roger Kusch, ancien ministre de la Justice de l’Etat de Hambourg, et partisan de l’euthanasie, qui l’a rendue publique. Neuf heures d’entretiens, où on apprend que Roger Kusch lui a expliqué comment préparer le cocktail mortel de médicaments. Le Bundesrat s’est saisi du dossier. La chambre haute du parlement a approuvé ce vendredi une résolution demandant que l’assistance organisée ou commerciale au suicide soit désormais punie par la loi.

Le sujet fait débat en Allemagne. Pour ce médecin, l’exemple de Bettina Shardt est dangereux : “Ce serait un pas vers un nettoyage, si vous voulez, des résidents des maisons de retraite qui sont déments, ou qui aux yeux de la santé ne vivent pas une vie qui mérite d‘être vécue.”

L’euthanasie, une question douloureuse dans un pays rendu méfiant par l’expérience du nazisme et de ses pratiques eugéniques. Les pays européens ne sont pas égaux devant l’euthanasie : les Pays-Bas ont été les premiers à la légaliser en 2002, suivie par le Luxembourg et la Belgique.