DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition ne baisse pas les bras en Arménie

Vous lisez:

L'opposition ne baisse pas les bras en Arménie

Taille du texte Aa Aa

Une manifestation a rassemblé plusieurs milliers de personnes hier à Erevan pour ce qui est perçu comme le début d’une contestation à grande échelle dirigée contre l‘équipe au pouvoir.

Le défilé a été encadré par de nombreux policiers, afin d‘éviter des débordements… Le 1er mars dernier, des violences avaient eu lieu après plusieurs jours de manifestations pacifiques. Les heurts entre policiers et manifestants avaient fait dix morts.

Les manifestants réclament l’annulation des résultats de l‘élection présidentielle de février,
remportée par l’ancien Premier ministre Serge Sarkissian, au motif que le vote avait été truqué.

Le leader de l’opposition en Arménie, c’est lui, l’ancien président Levon Ter Petrossian, il a prévenu que la plus forte mobilisation aurait lieu le 1er août, à l’occasion des cent premiers jours de mandat de Serge Sarkissian.