DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les magistrats italiens en révolte contre Silvio Berlusconi

Vous lisez:

Les magistrats italiens en révolte contre Silvio Berlusconi

Taille du texte Aa Aa

Réunis hier en Assemblée générale, l’Association Nationale des Magistrats, la principale association syndicale des juges italiens a menacé de lancer des actions pour dénoncer les mesures du gouvernement italien visant à les mettre au pas. La presse italienne estime que ces actions pourraient aller jusqu‘à la grève.

Le secrétaire général de l’ANM dénonce le projet de budget 2009 qui prévoit le blocage des embauches et des réductions de crédit de 40% pour le fonctionnement du ministère de la Justice. Des mesures sans précédent qui vont entraîner selon lui une détérioration de l’institution judiciaire.

Autre grief des magistrats à l’encontre d’Il Cavaliere. La décision du gouvernement de suspendre les procès en cours pour les affaires passibles de moins de dix ans de prison.

Au Japon pour le G8, Silvio Berlusconi a immédiatement répliqué. Le président du Conseil a de nouveau accusé “une partie des juges” de chercher à renverser le vote populaire qui l’a porté au pouvoir en avril dernier.

Berlusconi s’estime victime depuis des années d’une campagne de déstabilisation de la part des “juges selon lui d’extrême-gauche”. Il est l’objet depuis 15 ans de 17 procès différents notamment en corruption dans le cadre de ses activités de magnat des médias. Depuis son retour au pouvoir, Berlusconi a même entrepris de se construire un véritable bouclier judiciaire. Une proposition actuellement devant le parlement prévoit ainsi l’immunité pour les quatre plus hautes charges de l’Etat, dont la sienne.