DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un an après, la Mosquée Rouge à nouveau ensanglantée

Vous lisez:

Un an après, la Mosquée Rouge à nouveau ensanglantée

Taille du texte Aa Aa

Au moins onze personnes, pour la plupart des policiers, ont été tués dans une explosion provoquée par un terroriste kamikaze dans le centre d’Islamabad, la capitale. On déplore également au moins vingt-deux blessés.

C’est un contingent des forces de l’ordre qui assurait la sécurité d’un grand rassemblement qui a été visé. L’attentat a eu lieu au moment où prenaient fin les célébrations du premier anniversaire de l’attaque de la Mosquée Rouge.

Un peu avant l’attentat, plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées à l’intérieur et autour de l‘édifice pour écouter les discours d’imams radicaux.

C’est donc là où, il y a exactement un an, s‘étaient retranchés des centaines de militants islamistes assiégés par l’armée pakistanaise… Le 10 juillet, l’assaut contre la Mosquée Rouge, après une semaine de siège, avait fait plus d’une centaine de morts.

Depuis, Al Quaida a décrété le Jihad contre le gouvernement et les troupes du président pakistanais, Pervez Musharraf. Conséquence de quoi une vague d’attentats islamistes sans précédent a frappé le Pakistan. Le relatif calme qui régnait depuis février a été rompu ce dimanche.