DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le lancement d'un missile prouve que la menace iranienne est réelle, selon Washington

Vous lisez:

Le lancement d'un missile prouve que la menace iranienne est réelle, selon Washington

Taille du texte Aa Aa

L’essai de lancement d’un missile à longue portée par l’Iran apporte de l’eau au moulin de Washington. Lors de sa visite en Bulgarie, la secrétaire d’Etat américaine a tenu à réagir. “C’est la preuve que la menace iranienne n’est pas le fruit de l’imagination”, a tranché Condoleezza Rice.
Pour contrer cette menace, les Etats-Unis veulent implanter un bouclier antimissile en Europe de l’Est, ce qui rend les autorités russes de plus en plus nerveuses.

“J’espère que la Russie se rend compte du climat menaçant, qu’elle voit que les Iraniens développent des missiles à longue portée, a déclaré Condoleezza Rice. Et j’espère que les Russes voient qu’ils ne sont pas visés par notre projet”. Pourtant, à l’issue du sommet du G8, le président russe a déclaré que son pays était “affligé” par la signature d’un accord sur le bouclier antimissile entre les Etats-Unis et la République tchèque. “Il est évident qu’après la signature de cet accord, une nouvelle étape pour déployer ce bouclier antimissile a été franchie, a estimé Dmitri Medvedev. Cette situation nous afflige beaucoup”.

Les Américains veulent installer une station radar ultrapuissante au sud-ouest de Prague. Ils comptent ensuite déployer dix intercepteurs de missiles en Pologne. Moscou y voit une menace directe pour sa dissuasion nucléaire.