DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nicolas Sarkozy attendu au Parlement européen, par certains, de pied ferme

Vous lisez:

Nicolas Sarkozy attendu au Parlement européen, par certains, de pied ferme

Taille du texte Aa Aa

Le Parlement européen reçoit ce jeudi le nouveau président en exercice de l’Union. Nicolas Sarkozy doit présenter aux eurodéputés les priorités de la France pour les six prochains mois. Immigration, changement climatique, sauvetage du Traité de Lisbonne. Le programme est ambitieux, mais dans l’hémicycle, les mises en garde risquent de pleuvoir. Le chef de file des socialiste, Martin Schulz :

“J’espère que Nicolas Sarkozy n’amènera pas une politique orientée UMP. S’il ne le fait pas, alors nous pourrons collaborer. Si on a un président qui se met au service de l’Union européenne, OK, mais si l’UE doit se mettre au service de Sarkozy, alors il y aura conflit.”

Dans un monde de plus en plus globalisé, l’Europe doit pouvoir répondre d’une seule voix aux grands défis. Et la France devrait s’y atteler. C’est ce qu’espère le président du groupe du Parti populaire européen, Joseph Daul, auquel est rattachée l’UMP :

“Ces grands dossiers énergie, climat, terrorisme – nous avons besoin là aussi d’avancer. Et puis, il y a deux autres dossiers que le président soulève aussi et que je soulève, c’est la sécurité alimentaire dans le monde -un dossier qui devient de plus en plus important pour nos concitoyens chaque jour et le dossier de la défense. Non pas pour faire la guerre comme certains le disent, mais pour assurer la paix.”

Devant l’hémicycle, Nicolas Sarkozy sera aussi amené à justifier sa décision de se rendre à la cérémonie d’ouverture des JO de Pékin. Pour les Libéraux et les Verts, un scandale :

“On dit : tout va bien. Et donc, on donne raison aux Chinois. Continuez à taper sur les gens et nous, on vous soutient, voilà ce que dit Sarko”, lance Daniel Cohn-Bendit. Le co-président du groupe des Verts accuse Nicolas Sarkozy d’aller en Chine pour sauvegarder les intérêts économiques de son pays, Pékin souhaitant acheter des centrales nucléaires.