DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Allemagne refuse de céder au chantage du PKK

Vous lisez:

L'Allemagne refuse de céder au chantage du PKK

Taille du texte Aa Aa

Le ministre allemand des Affaires étrangères a appelé dès hier à la libération immédiate des trois alpinistes enlevés sur le Mont Ararat. Un rapt confirmé par le Parti des travailleurs du Kurdistan. Frank-Walter Steinmeier a rejeté toute idée de changement politique à l‘égard du PKK alors que les rebelles kurdes affirment avoir enlevé les trois alpinistes en représailles à la répression menée selon eux par le gouvernement allemand à l’encontre du “peuple kurde et du PKK”.

Les trois alpinistes bavarois, qui faisaient partie d’un groupe de 13 alpinistes, ont été enlevés alors qu’ils escaladaient le mont Ararat dans l’est du pays près des frontières avec l’Iran et l’Arménie.

Des enquêteurs de la police criminelle allemande ont été dépêchés en Turquie pour travailler aux côtés des autorités turques.

Le PKK est considérée comme une organisation terroriste par l’Union européenne.