DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union pour la Méditerranée en passe d'être lancée à Paris

Vous lisez:

L'Union pour la Méditerranée en passe d'être lancée à Paris

Taille du texte Aa Aa

Le Grand Palais se prépare pour l‘événement diplomatique majeur de la présidence française de l’Union. Le monument parisien accueillera ce dimanche le sommet qui donnera naissance à l’Union pour la Méditerranée. Un projet cher à Nicolas Sarkozy. Le président français n’a pas ménagé ses efforts pour réunir les dirigeants de plus de 40 pays, les Vingt-sept et leurs partenaires du bassin méditerranéen, y compris Israël, l’autorité palestinienne et les pays arabes.

“Pour moi, la présence de tous ces chefs d’Etat européens et méditerranéens à Paris, au nom de l’Europe et de la Méditerranée, c’est quelque chose de bouleversant, et c’est la meilleure nouvelle pour la paix au Proche-Orient, la meilleure nouvelle”, a insisté Nicolas Sarkozy.

Il n’en a pas moins dû revoir sa copie. Au départ, la France voulait seulement impliquer les pays riverains de la Méditerranée. La chancelière allemande s’y est opposée avec force. “L’enfant s’appellera Union pour la Méditerranée et ce sera un projet des 27 Etats membres de l’Union européenne”, avait tranché Angela Merkel en mars.

Depuis 1995, il existait bien un partenariat euroméditerranéen, mais il s’est essoufflé. L’Union pour la Méditerranée est l’occasion d’un nouveau départ. Que faut-il en attendre ? La réponse de l’expert européen Daniel Gros : “C’est quelque chose qui ne peut pas être bouclé en six mois. Il faudra des années pour la développer. Il faudra en particulier beaucoup de temps pour voir comment l’Union européenne peut réellement appliquer une politique qui influence le développement dans les Etats arabes.”

L’UPM sera lancée à la veille de la fête nationale, et le président syrien Bachar al-Assad assistera au défilé sur les Champs Elysées. Un retour de la Syrie sur la scène internationale qui est loin de faire l’unanimité.