DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un gouvernement d'union nationale formé au Liban

Vous lisez:

Un gouvernement d'union nationale formé au Liban

Taille du texte Aa Aa

La crise avait commencé en novembre 2006, 20 mois plus tard le Liban espère y avoir trouvé une issue. Le président Michel Souleimane et le Premier ministre Fouad Siniora ont signé un décret annonçant la création d’un nouveau gouvernement. Un gouvernement d’union nationale de 30 membres formé après la levée des obstacles concernant la répartition des portefeuilles entre la majorité et l’opposition.

Ce cabinet, préconisé par l’accord signé le 21 mai à Doha, prévoit la répartition des portefeuilles suivante : 16 pour la majorité, 11 pour l’opposition et trois devant être nommés par le chef de l’Etat.

Au sein du futur gouvernement toutes les décisions clés nécessiteront une majorité de 20 voix, ce qui assure de facto à l’opposition, menée par le Hezbollah, un droit de veto. Conséquence la marge de manoeuvre de ce gouvernement risque d‘être étroite, dans un pays déchiré par des tensions politico-religieuses.