DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La communauté internationale salue l'unité retrouvée au Liban

Vous lisez:

La communauté internationale salue l'unité retrouvée au Liban

Taille du texte Aa Aa

Après un an et demi de déchirements politiques, le pays du Cèdre a de nouveau un gouvernement d’unité nationale.

Le Hezbollah est de retour au sein du cabinet ministériel dirigé par Fouad Siniora. Il aura fallu de longues tractations entre majorité et opposition pour parvenir à ce résultat, conforme à l’accord de Doha, signé entre les deux parties en mai. Les obstacles sur la répartition des portefeuilles ont été levés.

Le nouveau cabinet comporte 30 membres dont Ali Kanso, l’ex-président du Parti national social syrien.
La majorité a finalement accepté sa nomination après l’avoir refusé en raison du rôle de son parti dans les violences meurtrières en mai. 16 ministres sont issus de la majorité, 11 de l’opposition, les trois autres sont considérés comme neutres.

L’Onu se félicite de cette sortie de crise. En moins de deux mois, le Liban s’est doté de ce qui lui faisait défaut : un président et un gouvernement d’unité nationale.