DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Paris, carrefour diplomatique le temps d'un long week-end

Vous lisez:

Paris, carrefour diplomatique le temps d'un long week-end

Taille du texte Aa Aa

Quarante-trois chefs d’Etats et de gouvernement assisteront demain au lancement officiel de l’Union pour la Méditerranée, et ils seront encore nombreux lundi pour la fête nationale française.

La mobilisation policière est inédite. Le quartier des Champs-Elysées sera quasiment bouclé, et le Grand Palais, où se tiendra le sommet, aura des allures de bunker.

De tous les dirigeants-invités, en Europe et autour de la Méditerranée, il n’y aura finalement qu’un absent de marque, Mouammar Kadhafi. Il faut dire que le dirigeant libyen n’a jamais caché son opposition à ce projet, allant même jusqu‘à dénoncer des “visées impérialistes” de l’Europe en Afrique et dans le monde arabe.
Plusieurs de ses homologues ont un peu trainé les pieds, notamment en raison de la présence d’Israël dans ce projet d’Union.

La Turquie, quant à elle, sera représentée au sommet de Paris par son Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan. Mais à Ankara, on espère que la participation turque à l’Union pour la Méditerrannée ne va pas être un prétexte utilisé pour contourner le processus d’adhésion à l’Union européenne.