DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Revers cuisant des occidentaux à l'Onu sur des sanctions contre le Zimbabwe

Vous lisez:

Revers cuisant des occidentaux à l'Onu sur des sanctions contre le Zimbabwe

Taille du texte Aa Aa

Washington et ses alliés ont subi un double veto
à leur projet de résolution visant à sanctionner Harare pour son processus électoral violent et contesté. Un double veto venant de la Russie et de la Chine. Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont immédiatement accusé Moscou de volte-face en affirmant que la Russie avait approuvé le principe de sanctions lors du récent G8.

Moscou et Pékin ont eux soutenu que la situation au Zimbabwe ne constituait en rien une menace pour la paix internationale.

Le projet prévoyait notamment un embargo sur les armes et le gel des avoirs financiers du président Mugabe. Sa réélection le 27 juin dernier est jugée illégitime par une grande partie de la communauté internationale et par l’opposition zimbabwéenne conduite par Morgan Tsvangirai.