DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Echange d'ambassades entre Damas et Beyrouth - les Libanais partagés

Vous lisez:

Echange d'ambassades entre Damas et Beyrouth - les Libanais partagés

Taille du texte Aa Aa

L’annonce hier à Paris de l’instauration de relations diplomatiques entre Beyrouth et Damas laissait les Libanais perplexes et divisés ce dimanche. Alors que l’Union européenne salue un pas positif vers une stabilisation de la région, l’importance de relations formelles ne va pas de soi pour tous dans la capitale libanaise.

Le nez dans son journal, un passant commente : “Je ne vois pas en quoi c’est important. Oui, ils vont rétablir des relations mais ça ne va rien régler !” Un autre le contredit aussitôt : “ La Syrie et le Liban sont des pays voisins et frères mais il devrait y avoir des liens formels au nom du respect mutuel.”

L’annonce a en tout cas permis à la Syrie de Bachar al-Assad de faire un retour remarqué sur la scène internationale. Le président syrien s’est engagé à promouvoir la paix au Proche-Orient. “Notre priorité, c’est la paix, a-t-il déclaré. Car sans la paix, il ne peut pas y avoir de coopération économique efficace.”

Le président libanais, Michel Souleïmane doit se rendre prochainement en Syrie. Damas avait renoncé à sa tutelle sur le Liban sous la pression internationale en 2005, après l’assassinat du premier ministre libanais d’alors.